Identification et traçabilité des bouteilles de vin

Il ne s’agit pas seulement de déguster du vin, mais de comprendre tout le parcours, depuis la récolte du raisin jusqu’au moment où il est versé dans notre verre. La consommation annuelle de vin est d’environ 250 millions d’hectolitres, produits dans plus de 70 pays dans le monde. Sans les solutions d’étiquetage et de marquage industriel appropriées, la chaîne d’approvisionnement du vin n’est ni complète ni conforme aux réglementations. C’est pourquoi l’identification et la traçabilité des vins est un élément essentiel du processus et une exigence en bout de chaîne.

De la récolte à la mise en bouteille

La chaîne d’approvisionnement en vin commence par les vendanges. Les raisins sont récoltés manuellement ou automatiquement. Si les raisins sont cultivés dans un endroit différent de celui où le vin est mis en bouteille, il y a une étape supplémentaire dans la chaîne d’approvisionnement. Les raisins sont ensuite expédiés dans des boîtes – généralement en plastique – qui sont identifiées par une étiquette spéciale. L’étiquette de cette boîte doit contenir les informations suivantes :

  • Cépage / Type de raisin
  • Poids
  • Nom et adresse de l’expéditeur
  • Nom de la société enregistrée

Produit Weber recommandé :

Epson C3500

  • Label printing with Epson color label printerIdéale pour l’impression d’étiquettes industrielles, elle répond aux besoins des secteurs de la logistique, du commerce ou de la santé.
  • Peut imprimer des graphiques et des images en plusieurs couleurs, ainsi que du texte personnalisé, des codes à barres et des numéros séquentiels.

Fermentation et mise en bouteille du vin

L’étape suivante dans le processus de production du vin est le pressage afin d’obtenir le fameux moût et de permettre la fermentation naturelle qui se déroule généralement entre 6 et 12 heures. Une fois la fermentation terminée, le vin est décanté dans des fûts en bois, filtré et clarifié pour la mise en bouteille.

En tant que consommateurs, nous savons combien les étiquettes des bouteilles de vin sont importantes : elles représentent l’identité du vin en lui-même.

L’étiquetage est l’une des clés de la chaîne d’approvisionnement et du processus de production du secteur vitivinicole : sans étiquette, les bouteilles de vin ne peuvent être reconnues ou mémorisées.

Il ne s’agit pas d’étiquettes en noir et blanc comme les étiquettes d’expédition : les étiquettes de vin sont reconnues pour leur conception et leur graphisme élaborés, car elles communiquent non seulement le type de vin et le type de raisin utilisé, son origine, mais aussi le plat avec lequel il pourrait être associé.

Ces étiquettes sont d’abord conçues et imprimées. Ensuite, les étiquettes sont appliquées sur les bouteilles. Pour cet étiquetage, le choix des producteurs de vin se porte généralement sur une solution semi-automatique telle que le Geset 141P. Ce système d’étiquetage semi-automatique permet à l’opérateur de changer le rouleau d’étiquettes en fonction des lots de production de manière simple, flexible et fiable.

Produit Weber recommandé :

Epson C7500 and Geset 141P
Epson C7500 et Geset 141P
  • Etiqueteuse semi-automatique utilisée pour l’étiquetage de petites bouteilles
  • Peut être utilisé avec des étiquettes pré-imprimées ou associé à l’Epson C7500.
  • Étiquetage flexible de petits lots
  • Jusqu’à 30 produits par minute
  • Lots de 30 à 1 000 unités
  • Étiquetage enveloppant des bouteilles – précis et sans plis – grâce au procédé Wipe-On.

Identification et traçabilité du vin

Une fois la bouteille identifiée et étiquetée – ce qui garantit la traçabilité, l’intégrité et l’authenticité tout au long de la chaîne d’approvisionnement – le vin est regroupé en paquets de 6 ou 12 bouteilles et placé dans des boîtes en carton afin d’être livré en toute sécurité au point de vente ou au distributeur. C’est la principale raison pour laquelle les caisses de vin doivent également être étiquetées : le destinataire de la caisse doit comprendre rapidement ce qu’elle contient, la marque, la variété, le poids et le numéro de lot.

C’est précisément dans l’emballage secondaire que les solutions d’étiquetage automatique entrent en jeu : pour augmenter la productivité et optimiser l’efficacité, les producteurs de vin choisissent des systèmes d’étiquetage automatique qui permettent d’imprimer et d’appliquer les étiquettes en temps réel, d’imprimer la date et les codes variables sur des étiquettes adhésives qui sont ensuite appliquées sur des produits de différentes tailles et surfaces.

Produit Weber recommandé :

LA4050B Swing Arm

  • Le bras oscillant électrique à 90º permet l’impression recto-verso et la dépose d’étiquette sur un carton dans le même cycle.
  • Peut appliquer jusqu’à 60 étiquettes par minute
  • Permet d’économiser jusqu’à 80 % des coûts de l’air comprimé en utilisant l’électricité
  • Construction modulaire et design compact

Pour emprunter la voie du développement durable, une alternative de plus en plus courante et plus économique est le marquage direct. Grâce aux imprimantes jet d’encre, il est possible d’imprimer facilement et proprement des codes, des données, des logos unidimensionnels et bidimensionnels en noir, blanc ou couleur sur les caisses de vin.

Weber propose :

PP108

  • Vitesse d’impression jusqu’à 150m/min
  • Haute résolution jusqu’à 360 dpi
  • Marquage en couleur jusqu’à une hauteur de 108 mm

Les possibilités d’identification et de suivi des produits dans l’industrie du vin sont infinies. Laissez l’équipe Weber vous inspirer et vous conseiller. Avec plus de 50 ans d’expérience dans le monde de l’étiquetage industriel et une présence internationale, Weber est heureux d’être toujours à vos côtés.

Vous voulez en savoir plus sur l’étiquetage et le codage dans l’industrie alimentaire et des boissons ?

Téléchargez le livre blanc !